Grossesse : Démarches et étapes·Journal d'une femme enceinte

Journal d’une femme enceinte #11: 3e trimestre

J’ai un peu honte. Je reviens après tant de temps à ne rien écrire. Mais je dois le confesser, j’ai profité pleinement. De la fin de ma grossesse, de mon bébé. Puis après j’ai du tout de même me remettre au boulot pour la fac (eh oui). BREF

Me revoilà bien en retard pour causer sur le dernier trimestre de grossesse !

2707

Coucou le bébé caché dans le gros ventre !
  • Echographie du troisième trimestre :

Que regarde-t-on durant cette échographie ? L’évolution du bébé à savoir: son périmètre crânien, son périmètre abdominal (qui permettront de donner la fameuse estimation du poids à la naissance). On regarde aussi l’échange entre la mère et l’enfant (le sang qui passe par le placenta notamment, j’avoue que je ne me rappelle plus bien de ça). On regarde aussi la position du bébé, la position du placenta (cela en vue de l’accouchement qui approche), la quantité de liquide amniotique (important jusqu’à la fin de la grossesse, il faut que le bébé en ait suffisamment) et enfin on va vérifier le visage du bébé et ses organes vitaux principaux à savoir cœur, reins, cerveau.

Somme toutes, une échographie plus de contrôle qu’autre chose, afin de prévenir d’éventuelles difficultés lors de l’accouchement qui (mine de rien) arrive à grands pas.

Du coup. Moi mon bébé était parfait d’un point de vue santé, tout allait très bien. En revanche, il nous a fait la blague. Déjà il était en position transversale, c’est-à-dire, en travers de l’utérus. Non seulement ce n’est pas confortable pour moi – ni pour lui – mais en prime étant donné que c’était censé être la dernière échographie avant l’accouchement j’ai passé pas mal de temps à stresser en me disant qu’il n’allait jamais se retourner blablabla. En prime, monsieur ne voulait pas montrer sa tête (bien camouflée par ses mains) du coup la sage-femme m’a pas mal triturée pour essayer de le retourner et c’est douloureux mine de rien. Même aventure pour réussir à voir le cœur. Et le mieux du mieux c’est quand elle a regardé pour estimer son poids à terme. 4 kg m’a-t-elle dit. Je ne sais pas si vous pouvez imaginer un instant ma stupeur à l’annonce de ce poids, me semble-t-il ÉNORME. Alors autant maintenant, ça ne me choque plus autant mais sur le moment, j’ai failli défaillir (ahah). J’ai passé pas mal de temps à stresser pour ça aussi. Quand je voyais la taille de mon ventre et ce qu’il restait à tenir, sans parler du fait que son périmètre crânien était bien vers le haut de la courbe…

Sinon dans l’ensemble, tout allait parfaitement. Et pour lui, et pour moi !

  • Examens 7e, 8e et 9e mois :

Lors de l’examen du 7e mois je ne l’ai pas fait chez ma SF habituelle mais à la maternité parce que c’était obligatoire. J’ai donc rencontré une nouvelle SF qui m’a posé plein de questions histoire de faire le point. Ça ne m’enchantait pas. Déjà de ne plus voir MA SF – que j’adore vous l’aurez compris – et ensuite de devoir tout reprendre de « zéro ».

Ce n’était pas top. A plus fortes raisons qu’elle voulait ABSOLUMENT que je fasse le test d’HGPO (Je crois que c’est ça le nom). C’est-à-dire le test où on doit venir à jeun, prendre du glucose par voie orale, faire une prise de sang, puis une autre 1 ou 2h après et comme ça plusieurs fois. En l’occurrence, aucun facteur ne laissait supposer que je faisais du diabète. Glycémie bonne jusque-là, pas de bébé trop gros ni trop de liquide. Mais la SF de la maternité voulait absolument que je le fasse. J’ai réussi à la convaincre de ne pas le faire puisque je devais refaire une prise de sang pour voir ma glycémie le lendemain et que si celle-ci était bonne ça n’aurait aucun intérêt (ce qui fut le cas). Franchement je ne vois pas l’intérêt de passer un examen inutile à plus fortes raisons que ce n’est pas une partie de plaisir.

L’examen du 8e mois était celui de la culpabilisation et n’a servi à pas grand chose. Enfin, je ne suis pas objective, j’étais en colère. En soi elle a simplement regardé les résultats de prise de sang et à rapidement palpé mon ventre en me disant qu’elle ne pouvait pas deviner dans quelle position était le bébé parce que j’avais une contraction mais apparemment en siège.

L’examen du 9e mois est celui où l’on doit faire un prélèvement vaginal afin de vérifier la présence ou l’absence de certaines bactéries. On parle un peu de l’accouchement, ce qu’on aimerait si on a des attentes particulières ou des requêtes. La SF était vraiment plus sympathique et plus compréhensive, elle a pris le temps de discuter avec moi et de me rassurer. Parce qu’il ne faut pas négliger les inquiétudes d’une femme en fin de grossesse.

  • Etat moral et physique …

J’étais un peu en panique après la dernière échographie. Je l’ai pas mal réprimé et caché, mais sincèrement j’étais assez stressée, à plus fortes raisons que la SF que j’ai vu la semaine suivante pour la consultation du 8e mois, m’a prise de haut, en me signifiant que j’avais bien trop pris, qu’à terme j’aurais dépassé les +20 kg et que mes articulations allaient en souffrir, et que du coup il y avait des chances pour que bébé dépasse les 4 Kg. Je vous demande à quoi ça rime de faire stresser une femme enceinte jusqu’aux dents. Bref, j’étais pas mal angoissée (et culpabilisée) par tout cela. Alors d’aucun me dira que OUI prendre 17 kg c’est ENORME mais je n’ai rien fait qui me fasse prendre de poids, je n’ai pas plus mangé qu’avant la grossesse, j’ai même fait des efforts pour ne plus grignoter en voyant que je prenais du poids. (Mais pourquoi je me justifie moi?) Mais c’est ainsi, mon corps a décidé que je devais prendre du poids, alors j’ai pris du poids. Mais il était inutile de me culpabiliser. Enfin soit.

Je pourrais reparler de la maternité où j’ai accouché ultérieurement, ça peut être intéressant pour les parisien*ne*s peut-être. Ou même pour l’expérience.

Physiquement, je sentais bien que bébé commençait à peser. J’étais réellement épuisée, je m’étais mise à pratiquer les siestes (moi !) et dormir un peu tout le temps en règle générale. Sinon, des difficultés à rester longtemps dans une même position, par exemple la position assise était douloureuse au-delà de trente minutes. Je pense que bébé n’aimait pas être bloqué sous mes côtes et il me tapait. Ce qui ne facilitait pas ma vie puisque je devais absolument travailler sur mon mémoire et que bosser allongée sur un ordinateur avec mille bouquins, c’est pas vraiment possible ! A part ça j’ai eu un sommeil parfait tout le troisième trimestre, aucune douleur allongée, je pouvais même me mettre sur le dos, bien que ça n’était pas la position la plus confortable qui soit c’était parfaitement supportable et même parfois salvateur pour mon nerf sciatique. Je dois avouer que j’ai eu de la chance niveau sommeil. Une vraie marmotte. J’ai eu quelques douleurs sciatiques, rien d’insupportable encore une fois, mais parfois le nerf était douloureux (dans la jambe droite) et j’avais la sensation qu’il me « lâchait » et il fallait alors que je m’assois rapidement. Sachant que j’habite au 5e sans ascenseur, aucune difficulté particulière pour monter, peut-être un peu pesant, mais carrément faisable. Puis ça me faisait un peu de sport. Marcher beaucoup n’était pas tellement plus difficile. D’ailleurs c’était plus difficile dans le 2e trimestre, ça me provoquait des contractions, ce qui a cessé totalement au 3e trimestre. Un peu de rétention d’eau aussi, rien d’exceptionnel, pas forcément visible mais je le sentais lorsque je m’accroupissais ou essayait de m’asseoir sur mes mollets.

Après, je dois avouer que physiquement, j’en avais marre. Autant j’adorais sentir mon bébé et communiquer avec lui, autant mon corps a fini par m’insupporter. J’ai commencé à avoir hâte de retrouver mon corps, celui dans lequel je m’identifiais, ce qui n’était pas le cas de mon corps pendant la grossesse avec presque vingt kilos en plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s