Journal d'une femme enceinte·Une vie de féministe

Journal d’une femme enceinte #7 : 2016 : Mon fils, cet enfant de féministe

morieuxmathilde

Illustration : Mathilde Morieux

Le mois de janvier 2016 étant presque terminé, il est plus que temps de faire mes vœux à mon bébé qui va arriver. Avec tout l’amour du monde.

Mon bébé,

Dans un premier temps, il me faut noter que cette année sera la tienne. A mes yeux elle le sera, d’ici quelques années, j’aurai probablement oublié tout ce qu’il se sera passé en 2016 et n’en retiendrai que ta venue. En tout cas elle sera à la tête des événements de cette nouvelle année, sans aucun doute.

Tout d’abord, je te souhaite d’être un beau bébé, un être humain en pleine santé et plein de vie. Je te souhaite de savoir capter et garder toutes les ondes positives de l’amour qui t’entourent et t’entoureront toujours.

Je te souhaite d’avoir et de garder toute ta singularité, celle que je ressens déjà aujourd’hui. Je te souhaite d’accepter d’être unique, d’être un être humain sensible et gentil, de toujours ressentir de l’empathie pour autrui et de l’utiliser au mieux.

Je te souhaite d’apprendre à être juste et surtout profondément libre, de savoir exprimer tes émotions, tes peines sans honte ni malaise. Je te souhaite de toujours réussir à t’émanciper du regard d’autrui et de faire ce que tu souhaites, d’être simplement qui tu es. Sans retenue. Sans honte. Toutes les possibilités s’ouvrent à toi.

Sois un être humain qui accepte d’être perpétuellement perfectible et parfois faible. Fais des erreurs, comme tout le monde mais surtout, apprends d’elles.

N’essaie pas d’être meilleur que les autres mais essaie de toujours être un meilleur être humain que la veille.

Ne te ferme pas aux autres, apprends à te taire et à écouter ceux qui te parlent de leur vécu, apprends à ne jamais détester et surtout sois un libre penseur. Apprends que tu es un privilégié, ta naissance fait de toi un privilégié. Peut-être que ça ne durera pas toujours, peut-être que si mais apprends à t’intéresser aux minorités, aux oppressés, aux autres, au reste du monde. Ne parle pas à leur place mais porte leur discours. Ne parle pas de ce que tu ne connais pas. Apprends à réfléchir avant de parler, à ne pas employer des mots sexistes, homophobes, racistes, transophobes, grossophobe, et tout ce qui est en -obe, parce que « c’est comme ça », parce que ce sont des expressions. Essaie de ne pas voir le monde comme un monde binaire. Rien ne l’est. Il y a une infinité de possibilités, de couleurs, de goûts, de cultures, de sexualités, de pensées.

J’espère que nous saurons te donner tous les prémices de ces attitudes, ces pensées positives. J’espère que tu sauras transcender les belles choses que tu apprendras mais que tu sauras aussi apprendre de toi-même et remettre en question les choses que nous ne ferons pas bien, de remettre en question toutes les normes que tu vas avaler à l’école et dans toutes les institutions figées qui nous entoure.

J’ai beaucoup d’ambitions humaines pour toi, vraiment. Parce que je t’aime. Parce que j’espère apprendre de toi moi aussi, devenir moi-même meilleure. Je ne suis pas parfaite, tu ne le seras pas, mais ensemble, nous pourrons essayer de mieux faire.

Des bisous et de l’amour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s